Comment bien dresser son chien ?

354.jpg

1. La position de dominant

La première des règles en matière de dressage est la relation qui doit s'instaurer entre le maître et son chien : vous devez à tous moments assurer votre position de dominant. C'est à cette condition que vous aurez de l'autorité sur votre animal. Bien sûr, il ne s'agit en aucun cas de le maltraiter ni de lui crier dessus mais simplement d'adopter un ton ferme lorsque vous lui parlez et de ne pas lui passer tous ses caprices.
Ces quelques conseils, ainsi que les éléments qui suivent assureront votre position hiérarchique. Rassurez-vous, cela ne rendra pas votre animal malheureux. Au contraire, il n'en sera que plus équilibré.

 

 

2. Lui parler

Utilisez des mots brefs en vous penchant vers le chien.

Regardez-le sur le front ou sur le dos, en évitant ses yeux, ce qui peut correspondre à une provocation.

3. Le repas

Un chien doit manger après ses maîtres.

Vous ne devez pas le nourrir pendant vos repas.

Si parfois vous craquez, cela doit rester exceptionnel.

4. Son panier

Un chien doit dormir à l'endroit que vous lui avez attribué et surtout pas dans les chambres.

C'est aussi à cet endroit que vous enverrez votre chien s'il commet une faute.

Il ne doit pas avoir le droit de monter sur les lits, les canapés ou tout autre meuble de la maison.

5. Les caresses

Mieux vaut ne pas vous montrer trop affectueux avec un mâle à partir de l'adolescence.

N'hésitez pas à le repousser s'il se fait trop pressant.

En ce qui concerne la femelle, c'est pendant ses chaleurs qu'il faudra ne pas trop répondre à ses avances.


Ces paramètres sont à prendre en compte lorsque vous choisissez un chien.

6. Le colier

Habituez votre chien à porter un collier dès son plus jeune âge.

Au début, il essayera de le retirer puis finira par l'accepter.

Apprenez-lui ensuite à supporter la laisse.

7. Le bien et le mal

Un chien doit apprendre à discerner ce qui est bien (autorisé) de ce qui est mal (ce qui ne l'est pas). Si votre chien commet une faute, punissez-le immédiatement. Sinon, il ne saura pas associer la faute et la punition qu'il ressentirait comme une injustice. Au contraire, s'il a répondu à un ordre, félicitez-le avec une récompense (caresse...). Et ce, même si cette réponse est un petit peu tardive. Dans tous les cas, il ne doit jamais associer l'obéissance à la correction. Vous n'obtiendrez plus aucun résultat.


A savoir : un grondement ou une punition doit être appliqué aussitôt après la faute, sinon elle ne sert à rien car après quelques secondes, un chien a déjà "oublié" sa faute.

 

8. Les ordres qu'un chien doit connaitre

Même si votre objectif n'est pas de faire de votre chien un animal de cirque, il doit être capable de répondre et d'obéir à quelques ordres simples : savoir répondre lorsque vous l'appeler, marcher à vos côtés sans tirer comme un forcené sur sa laisse...
Un principe de base
Si votre chien a commis une faute, vous devez le punir immédiatement, au moment où il la commet. Sinon, il ne saura pas associer la faute et la punition et le ressentirait comme une injustice.
Au contraire, s'il a répondu à un ordre, félicitez-le avec une récompense (caresse, biscuit...). Et ce même si cette réponse est un petit peu tardive. Dans tous les cas, faites en sorte qu'il ne puisse jamais associer l'obéissance à la correction ou vous n'obtiendrez plus aucun résultat.
Surtout, ne vous impatientez pas.
Marcher avec son chien
Si vous n'habituez pas votre chien à marcher à vos côtés, il aura tendance à toujours tirer sur sa laisse et il risque d'être difficile de la lui retirer...
Pour cela, marchez avec votre chien tenu en laisse à vos côtés et tirez un petit coup sec chaque fois que votre chien essaie de vous dépasser ou de tirer sur la laisse. Habituez-le également à toujours marcher du même côté.
Obéir à l'appel
Certains chiens obéiront d'eux-mêmes et reviendront facilement vers leur maître. Pour les autres; il faudra leur apprendre. Là encore, il n'y a rien de bien difficile. Mettez-vous dans un jardin clos de murs, attachez votre chien à une longe de 5 - 6 mètres et appelez le par son nom. S'il ne vient pas, tirer un petit coup sec sur la longe. Félicitez-le lorsqu'il vient vers vous.

Lui apprendre son nom

C'est la première chose à apprendre à votre chien. Choisissez un nom court et facile à prononcer. Prononcez-le souvent pour que votre chien l'identifie et le mémorise.
A savoir : le nom ne doit pas servir à faire venir le chien mais à l'interpeller. Il doit toujours être suivi d'un ordre : " Mios viens ", " Mios assis ", " Mios stop "...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site